• LES CEPAGES

     

    UTILISES

     

    DANS

     

    LE BORDELAIS

     

     

    Cabernet franc

    1A

     

     

     

     

     

     

    Cabernet franc : définition

    Le cabernet franc est l’un des plus anciens cépages rouge du bordelais. Le Libournais est son terroir de prédilection. Les terroirs de Saint-Emilion et Fronsac lui permettent notamment de venir à maturité en développant sa plus belle palette aromatique. Il est d'ailleurs majoritaire dans de nombreux assemblage. Le très réputé château Cheval Blanc l'utilise par exemple à 60%.

    Les vins issus du cabernet franc sont de coloration moyenne avec des tannins fins, des arômes subtils de petits fruits rouges et d’épices. En assemblage avec le merlot et le cabernet-sauvignon, il confère au vin complexité et bouquet d’arômes. Il produit des vins fruités que l’on peut boire jeune mais dont les grands millésimes peuvent être de longue garde.

    C’est un cépage plus précoce que le cabernet-sauvignon ce qui lui permet d’être également planté plus au nord, jusqu’en Vallée de la Loire. En Anjou, il se vinifie aussi en vins rosé moelleux. Le cabernet franc est aujourd'hui utilisé dans une vingtaine de pays d’Europe et du monde.

    Cabernet sauvignon

    2A

     

     

     

     

     

     

    Cabernet sauvignon : définition

    Le cabernet-sauvignon est un des cépages phares de Bordeaux. C’est un grand cépage rouge tant par sa superficie d’encépagement (2ème cépage le plus planté) que par sa qualité.

    Reconnu pour être à la base des grands crus de la rive gauche, le cabernet-sauvignon prend toute son expression dans le Médoc en excellant à Pauillac et dans les Graves. Les sols chauds, sablo-graveleux lui permettent de révéler le meilleur. Les baies du cabernet-sauvignon sont petites avec une peau épaisse. Cette pellicule le protège des gelées de printemps et de la pourriture avant les vendanges. Sa maturité est plus tardive que pour le cépage merlot souvent vendangé avant le cabernet-sauvignon.

    Le cabernet-sauvignon donne au vin de la puissance, de la structure et une complexité qui se révélera après quelques années de garde. Doté d’une richesse aromatique aux notes de fruits noirs, de violettes, et de framboises, il produit des vins distingués, reconnus pour leur persistance en bouche.

    Colombard

    3A

     

     

     

     

     

     

    Colombard : définition

    Le colombard fait partie des cépages les plus anciens des Charentes. Ce cépage blanc doré est issu d’un croisement entre le cheninet le gouais. Les jeunes feuilles du colombard sont de couleur jaune avec des plages bronzées. Celles qui sont adultes peuvent être trilobées ou entières, selon les variétés. Ses rameaux sont cotonneux. Les grappes de ce cépage sont épaulées et cylindriques. Ses baies elliptiques sont de taille moyenne. Elles changent de couleur jusqu’à leur maturité, allant d’un blanc verdâtre à un jaune doré.

    Le colombard est associé à un débourrement moyen. Il craint particulièrement les cicadelles, les vers de la grappe, les acariens, le mildiou, l’oïdium et la pourriture grise. Il est également sensible au stress hydrique mais reste peu sensible aux vents. Sa maturité est de deuxième époque tardive. Il existe une douzaine de clones agréés du colombard dont les plus connus sont le 608, le 607 et le 606.

    Ce cépage produit du vin blanc corsé et fin. Des arômes de citron vert, de nectarine, de buis, d’agrumes, de fruits exotiques s’en dégagent.  

    Malbec

    4 A

     

     

     

     

     

     

    Malbec : définition

    Le malbec, cépage rouge à fort rendement donne des vins tanniques et colorés. Il est produit dans différentes régions viticoles et change de nom selon son encépagement. Appelé Auxerrois à Cahors, Malbec à Bordeaux, il est également connu sous le nom de Côt.

    Le cépage malbec couvre en France 6 000 hectares (en régression depuis les années 1950). Le malbec connait également un grand succès en Argentine. Le pays est d'ailleurs devenu le premier producteur mondial de malbec et propose des vins à grand potentiel.

    Merlot

    5A

     

     

     

     

     

     

    Merlot : définition

    Le merlot est un cépage rouge, aux petites baies noires, apparu à la fin du 18ème siècle. Ce cépage est produit dans la plupart des terroirs bordelais, où il représente 58% de surface plantée.

    Son terroir de prédilection est situé à Pomerol et à Saint-Emilion sur des sols frais, argilo-calcaires. Au mythique Château Pétrus le vin est élaboré avec 95% de merlot.

    De couleur sombre et dense, avec des arômes de fruits rouges et noirs et une superbe palette aromatique, le merlot se transforme au cours de son vieillissement pour laisser place à des notes de pruneaux, de sous-bois, d’épices. En bouche, il est souple avec des tannins distingués. Il est souvent assemblé au cabernet-sauvignon. Le merlot n’est plus l’exclusivité de bordeaux, il est aujourd’hui vinifié partout dans le monde.

    Merlot blanc

    6A

     

     

     

     

     

     

    Merlot blanc : définition

    Le merlot blanc (ou merlau) est un cépage d’origine bordelaise. Il était principalement cultivé dans la région des Graves, du Blayais et du Bourgeais. Le merlot blanc est issu d’un croisement entre la folle blanche et le merlot noir.

    Le merlot blanc, pourtant fertile et productif, est un cépage qui est aujourd’hui en perte de vitesse et n’est plus replanté. Sa surface de production ne représente plus que 176 hectares.

    Ses grappes sont composées de baies juteuses d’une couleur verte à jaune or quand elles sont bien mûres, elles craignent la pourriture grise et la sècheresse.Le merlot blanc donne des vins blancs au faible taux d’alcool et entre aujourd’hui dans l’appellation Pineau-des-Charentes.

    Muscadelle

    7A

     

     

     

     

     

     

    Muscadelle : définition

    La muscadelle est un cépage blanc traditionnel du bordelais. C’est une variété fragile, sensible aux maladies. Associé au sémillon et au sauvignon pour produire des vins liquoreux, il est également utilisé pour la production de vins blancs secs, comme celle du Bergerac sec.

    La muscadelle, lorsqu’elle est saine et mûre, apporte aux vins un caractère intensément floral avec des arômes de chèvrefeuille, d’acacia.

    La muscadelle est difficile à cultiver, c'est pourquoi elle est assez peu plantée. Employée en infimes proportions à Barsac et à Sauternes, elle l’est de plus en plus par certains producteurs des Graves, qui l’apprécient pour les nuances de fruits exotiques qu’elle apporte au vin blanc.

    Petit verdot

    8A

     

     

     

     

     

     

    Petit verdot : définition

    Le petit-verdot est un cépage rouge historique du bordelais, longtemps planté uniquement dans le Médoc, il est aujourd’hui également planté la région des Graves.

    Le petit verdot est un cépage de maturité tardive, il apporte au vin une couleur intense, une richesse tannique, et une puissance aromatique caractérisé par la violette. Il entre dans l’assemblage des plus grands domaines comme celui du Château Lafite Rothschild.

    Insensible à la pourriture,le petit verdot est toujours vendangé en dernier, pour parfaire les plus délicats assemblages. Sa culture est aujourd’hui en régression et ne concerne que quelques centaines d’hectares mais il figure encore dans les plus grands crus classés du Médoc.

    Sauvignon

    9A

     

     

     

     

     

     

    Sauvignon : définition

    Le sauvignon est un grand cépage blanc. Très présent dans la Loire, la Vallée du Cher, les Côtes-de-Duras, le plateau de Saint-Bris, la Provence, le Languedoc et dans le bordelais. Il est également produit dans le monde entier. Il connait notamment un grand succès en Nouvelle-Zélande.

    Peu productif, il est souvent assemblé à d’autres cépages. Dans le bordelais, il est associé au sémillon, pour donner des vins blancs secs ou liquoreux. Le sauvignon aime le calcaire et la fraicheur. Seul, le il assure la réputation des Sancerres, Pouillys et autres Quincys. Il est recherché pour sa structure, sa fraicheur et sa minéralité.

    Selon la région de production, le sauvignon développe des arômes différents de fruits blancs, de cassis, de pierre à fusil.


    • Sémillon

    10A

     

     

     

     

     

     

    Sémillon : définition

     Le sémillon est un cépage blanc, poussant principalement dans le Bordelais et dans le Sud-Ouest. C’est LE cépage du Sauternes, c’est dans cette appellation que le sémillon révèle ses meilleurs caractéristiques. Assemblé au sauvignon, il produit des grands vins secs et liquoreux.

    Le sémillon est un cépage très productif. Ses baies ont une peau fine qui permet à la pourriture noble de se développer pour donner des vins blancs liquoreux. Il apporte du gras, de la richesse et de la rondeur aux vins. .Ses arômes de noisette, de fleurs d’acacias et de miel contribuent largement à sa réputation.

    Le sémillon a dépassé nos frontières, il est aujourd’hui planté également en Australie, en Californie et en Afrique du Sud.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique